Genre et Migration dans les pays de l’Afrique subsaharienne (ASS) et au Sud et à l’Est de la Méditerrannée (SEM)


CatturaROBERTA ALUFFI -CDCT Working Paper 11-2012/CTL4

Table des matières: Les conclusions de ce rapport de synthèse s’inscrivent dans le module juridique de la recherche transversale menée dans le cadre du CARIM sur le thème Genre et Migration. Elles sont basées sur les informations et les considérations présentées dans les rapports nationaux concernant l’Algérie, l’Egypte, le Liban, la Jordanie, le Mali, le Maroc, la Mauritanie, le Niger, la Palestine, le Sénégal, le Soudan, la Syrie et la Tunisie. La recherche visait à évaluer l’impact des facteurs juridiques sur la migration féminine. Les rapports nationaux révèlent clairement la rareté de dispositions juridiques spécifiquement destinées aux femmes migrantes. Les dispositions juridiques concernant les femmes en général et susceptibles d’affecter les femmes migrantes sont en revanche nombreuses. De même, les dispositions juridiques apparemment neutres en termes de genre mais affectant en réalité les femmes et en particulier les femmes migrantes sont innombrables. Ni les législateurs ni les autorités en charge de l’application de la loi ne prennent le genre suffisamment en considération. Pourtant, l’adoption d’une approche sensible aux possibles effets de la loi sur la condition des femmes migrantes, ainsi qu’une attention accrue à l’application des dispositions juridiques constituent des éléments pouvant grandement contribuer à l’amélioration de la condition des femmes migrantes et des droits des migrants en général.

CDCT WORKING PAPER 11-2012/CTL4
Working Papers-2012:, Working Papers: